Cet article est ancien et pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.
Souhaitez-vous découvrir nos dernières offres d'hébergement ?

Centres névralgiques indispensables pour assurer la disponibilité des services informatiques, les Datacenter sont malheureusement énergivores et polluants. Fidèle à sa charte environnementale, Infomaniak exploite désormais le Datacenter le plus écologique de Suisse qui affiche un indicateur d’efficacité énergétique (PUE) inférieur à 1.1!

Technologies et énergies vertes

Afin de minimiser sa consommation électrique et réduire son impact environnemental, Infomaniak achète uniquement des serveurs possédant des technologies dites « low voltage ». L’entreprise s’équipe de processeurs « Xéon série L » qui consomment 40% d’énergie en moins que les anciennes générations, et ce même à pleine puissance. De plus, tous les serveurs sont remplacés avant leur fin de vie (soit tous les 4 ans) et intégralement recyclés. Cette politique de renouvellement permet d’acquérir en permanence des serveurs plus puissants, moins énergivores et de réduire le besoin d’occupation du sol.

Pour garantir la stabilité de l’alimentation électrique, Infomaniak utilise un onduleur « eBoost » qui offre un rendement de 99% (contre 92% habituellement), ce qui est exceptionnel pour un centre de traitement de données. Ainsi, sur 100 watts d’électricité consommés par un serveur, seul 1 watt est utilisé par l’onduleur qui s’enclenche uniquement en cas de besoin, contrairement aux appareils classiques qui fonctionnent en permanence.

Enfin, rappelons qu’Infomaniak utilise de l’énergie exclusivement d’origine renouvelable, avec 80% d’énergie d’origine hydraulique (certifiée « TÜV SÜD EE01 ») et 20% d’énergie d’origines renouvelables (certifiée « Naturemade Star »). Elle passera à un ratio 60% d’énergie hydraulique et 40% d’énergie renouvelable dès 2015.

Bye Bye climatisation

Pendant longtemps, les Datacenter étaient maintenus à des températures n’excédant pas 20° afin d’assurer le bon fonctionnement des machines. La climatisation nécessaire à la production de froid consommait la plus grande partie des ressources énergétiques.

Bonne nouvelle, cette époque est désormais révolue grâce à des nouveaux serveurs qui supportent des températures s’élevant jusqu’à 35°, voire même 45°C si cela n’excède pas 20% du temps d’utilisation. Le nouveau Datacenter d’Infomaniak, mis en service en décembre 2013, est par conséquent refroidi qu’avec de l’air extérieur et ne possède pas de système de climatisation. En hiver, la chaleur dégagée par les machines est même recyclée pour chauffer les locaux.

La température des deux autres centres de traitement de données d’Infomaniak est réglée à 29°C. Si cette température est élevée par rapport aux centres de données de la même génération, elle permet néanmoins de réduire la consommation électrique sans nuire au rendement des machines. Notons enfin que depuis 2007, nos deux Datacenter sont refroidis grâce à l’injection d’air extérieur.