Cet article est ancien et pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.
Souhaitez-vous découvrir nos dernières offres d'hébergement ?

Jusqu’à présent, la fondation Switch, en qualité de registre, gère les informations d’enregistrement sur les noms de domaine .CH dans une banque de données centralisée et les publie dans le « fichier de zone ». Parallèlement, en qualité de registraire, elle propose la commercialisation des noms de domaine.

Un registraire est accrédité et lié au registre par contrat ainsi qu’au niveau opérationnel. La séparation entre les fonctions de registre et de registrar s’est imposée comme modèle courant dans la gestion des extensions de noms de domaine de premier niveau (ccTLD et gTLD).

A cet égard, l’OFCOM (Office fédéral de la communication) a souhaité séparer ces deux tâches de registre et de registraire à la fin du contrat qui les lie avec Switch, en mars 2015. C’est l’objet de l’Ordonnance sur les domaines Internet (ODI).

Un challenger pour la gestion de l’extension de noms de domaine .CH a été cofondé par Infomaniak, la « Registrar Alliance« . Elle se veut représentante des intérêts de la communauté Internet en Suisse. Elle s’engage à une bonne gouvernance et à proposer à ses membres et aux autres registraires des services de registres économiques, fiables et non discriminatoires.

450’000 clients directs de Switch sont concernés et près de 1,2 millions de noms de domaine .CH.