Okam est un partenaire de longue date d’Infomaniak. La société fournit ses compétences et ses services managés aux PME sur la globalité du spectre IT. Pour faire évoluer les infrastructures de ses clients, elle déploie Infomaniak Public Cloud pour des entreprises qui comptent entre 5 et 500 collaborateurs. La compétitivité du cloud public d’Infomaniak permet à Okam de mettre en œuvre des architectures éprouvées et durables à un rapport prix/performances inégalable sur ce marché.

C’est la première fois que nous pouvons proposer une offre cloud 100% suisse plus compétitive que l’achat de matériel. Les clients bénéficient immédiatement du service et n’ont pas de dépense immédiate liée à l’achat de serveurs. Alexandre Molliex, Senior IT Consultant chez Okam

Okam : partenaire IT de la transformation technologique des entreprises

L’équipe de Okam prépare les entreprises aux challenges à venir comme DSI as a service. Elle réunit plusieurs métiers : le conseil, la transformation numérique, la gestion et le support. Son univers technologique est agnostique : Microsoft Azure & 365, Veem, Citrix, Cisco, Dell EMC, VMware, Igel, Google et Infomaniak Public Cloud. Ce large panel permet de construire des systèmes adaptés aux clients pour :

  • l’infrastructure
  • la sécurité
  • la mobilité
  • la numérisation des processus métiers

Le challenge

Pour répondre aux besoins des PME, Okam doit donc résoudre 3 contraintes :

  • Proposer une véritable IaaS indépendante localisée en Suisse pour des machines virtuelles et/ou du backup
  • Proposer le meilleur rapport prix/performance du marché
  • Rendre l’achat de matériel moins pertinent et moins concurrentiel

Sur le plan de l’infrastructure IT et des données, les entreprises suisses veulent aujourd’hui soit revenir vers, soit rester avec un opérateur local. Elles cherchent à reprendre le contrôle des coûts. Avec une solution propriétaire ou l’achat de matériel en propre, ceux-ci peuvent s’envoler de façon plus ou moins transparente.

Pourquoi Infomaniak Public Cloud ?

Les garanties d’une infrastructure souveraine

L’équipe qui gère le Public Cloud d’Infomaniak maîtrise OpenStack depuis plus de 10 ans et contribue directement au projet open source. Certains membres de l’équipe étaient même déjà en charge d’une infrastructure OpenStack au CERN, c’est très rassurant.

Pour des professionnels agnostiques comme Okam, un Public Cloud “swiss made” répond directement à la problématique de la souveraineté numérique de nos clients. Cette garantie est recherchée, que ce soit en fonction de la sensibilité du client ou de certaines régulations comme celles de la FINMA pour le secteur bancaire.

La compétitivité d’Infomaniak Public Cloud comble un vide

Le cloud public d’Infomaniak arrive à point nommé en termes de localisation, de coûts et de performances face aux serveurs Azure ou Google. L’approche globale d’Infomaniak (architecture, contractuelle et relationnelle) est beaucoup plus rassurante qu’avec la pléthore de petits hébergeurs locaux qui font du VMware dans un rack ou au bureau. Il est clair qu’en termes d’envergure et d’architecture matérielle (redondance et fiabilité) l’approche est la bonne également. Infomaniak rassemble une équipe très expérimentée et a déjà atteint une taille intéressante. On peut se rendre compte de cela dans cette vidéo de Cocadmin.

Le Public Cloud d’Infomaniak est largement plus avantageux que l’achat de serveurs

Le Public Cloud d’Infomaniak est tellement compétitif qu’il permet d’avoir un ratio prix/performance plus avantageux qu’un serveur maison sans nécessiter de dépense immédiate. Ce produit a modifié le paysage concurrentiel du marché du Public Cloud. C’est une des clés du succès de cette offre et c’est notamment pour cela que nous l’utilisons.

Les PME locales sont encore souvent accompagnées par des artisans, des équipes de 2-3 personnes dont la culture et le business model reposent essentiellement sur la vente de machines. Ces entreprises étaient systématiquement placées devant un choix : assumer un risque d’interruption de service ou payer la haute disponibilité à des tarifs exorbitants.

Avant, une PME pouvait garantir la haute disponibilité de ses services avec un serveur virtuel Amazon 3x plus cher qu’un serveur local  ou un serveur physique en acceptant 2 à 3 jours d’arrêt par an. Il était donc possible de faire économiser plusieurs dizaines de milliers de CHF en faisant acheter du matériel chez les clients en interne. C’est pour ces économies que certains clients préféraient prendre le risque d’interruption des services.

Un choix positif pour l’écologie

Le passage au cloud public d’Infomaniak est doublement favorable pour l’environnement :

  • Premièrement, les clients utilisent une infrastructure cloud reconnue pour son efficacité énergétique (par ex. PUE parmi les plus bas au monde, énergie 100% renouvelable, et 200% de compensation des émissions résiduelles de CO2).
  • Deuxièmement, cela évite d’acheter de nouveaux serveurs pour une utilisation individuelle. La production de nouveaux serveurs est responsable de la vaste majorité des émissions de gaz à effet de serre dans la chaîne d’hébergement des données.

La conjugaison de ces deux facteurs fait d’Infomaniak Public Cloud le choix le plus écologique.

Comment se passe la mise en œuvre de Infomaniak Public Cloud ?

La solution nous permet de répondre aux besoins (technologie et budget) des clients. Globalement, nous avons migré plusieurs clients vers Public Cloud qui étaient auparavant hébergés sur des serveurs locaux ou de petits hébergeurs. Chaque solution est sous surveillance centralisée (en gestion RMM) chez Okam.

Nous attendions depuis longtemps qu’Infomaniak propose son offre IaaS. Nous avons sauté sur l’occasion dès que la bêta du Public Cloud est sortie. Comme pour toutes les solutions, nous avons eu besoin d’un peu de support (qui fonctionne bien) et de beaucoup de documentation.

Quelles applications prévoyez-vous de déployer pour vos clients ?

Nous appliquons les outils et les méthodologies des grands comptes aux PME.

Le cloud public d’Infomaniak nous permet dans un premier temps de compléter notre offre de services cloud :

  • IaaS (infrastructure as a service)
  • DRaaS (reprise d’activité en tant que service)
  • Backup externalisé
  • VDI (virtual desktop infrastructure)

La solution nous permet de développer notre offre d’hébergement de serveurs Windows/Linux pour les PME. Avec par exemple :

  • Hébergement de serveurs M-Files, ActiveDirectory, ERP, Exchange et VDI
  • Externalisation de sauvegarde Veeam via le stockage objet

Quels points aimez-vous particulièrement chez Infomaniak ?

Pendant des années nous avons opté pour Infomaniak avec des services orientés Web dont nous sommes très satisfaits. Le programme partenaires est avantageux et nous permet de gérer tous nos clients depuis une console unique. La localisation 100% en Suisse est aussi un point important. Avec son engagement sur la data privacy et son approche open source, Infomaniak se distingue particulièrement sur le marché.

En savoir plus